#PROLIGUE #J17 - VALENCE / ISTRES : ISTRES REMET LES CHOSES AU CLAIR
11/03/2017

En déplacement à Valence, dans le cadre de la dix-septième journée de Proligue, les Istréens ont laver l’affront du match aller en allant s’imposer 24 à 22 dans la Drôme. Mis en difficulté au retour des vestiaires, les hommes de Gilles Derot ont froidement laisser passer l’orage avant de mettre définitivement à l’écart des Valentinois toujours aussi accrocheurs.

Le souvenir de la claque reçue lors du match aller, permettait à nos Istréens de se déplacer à Valence, suffisamment méfiants pour ne pas tomber dans le match piège. Pourtant les premières minutes de la rencontre sont difficiles. Si Bastien Cismondo et Maximilian Jonsson dans la continuité de son match à Billère permettent à Istres de prendre le meilleur départ, les locaux montrent d’entrée à nos violets qu’ils comptent bien rejouer le mauvais tour du match aller (3-2 ; 5e). 

Et si les pertes de balles se multiplient, il faut en Robin Cappelle, toujours aussi énorme pour mettre les Istréens sur de bons rails. Istres peut alors déployer son jeu rapide et s’appuie sur un jeu intérieur performant, mis en lumière par la réussite du capitaine Thomas Tricaud sur son poste de pivot (3-7 ; 13e). Progressivement Istres affiche sa supériorité et creuse progressivement l’écart (7-12 ; 26e) dans une première mi-temps où le gardien istréen affiche une nouvelle fois plus de 50% d’arrêts.

Si l’on pouvait espérer voir les Istréens s’offrir une rencontre plutôt maitrisée, c’était sans compter sur la volonté des Valentinois, pourtant privés du futur istréen Branko Kankaras, de ne pas céder sans lutter. Les Drômois haussent le ton et provoquent les fautes à répétition de nos violets. Marko Rajkovic dans les buts commence à faire douter les tireurs provençaux et Valence punit la défense istréenne en provoquant les jet de 7 mètres à répétition. Istres est dans le mal et Valence en profite pour prendre les commandes de la partie (14-13 ; 34e).

Et si les fantômes du match aller refont surface dans les têtes des supporters istréens, les joueurs quant à eux vont encore faire l’étalage de leurs qualités mentales, démontrées à plusieurs reprises cette saison. « On ne s’est pas trop affolé affirme le demi-centre istréen Bastien Cismondo. On était sur que ça basculerai en notre faveur. On savait qu’ils avaient l’habitude de craquer en fin de match. Ils laissent beaucoup d’énergie avec leur défense très haute et c’est compliqué pour eux de tenir une heure ».

En effet Istres reste calme et quand on leur demande ce qui leur a permis de reprendre le fil du match, la réponse ne tarde pas à arriver. « Hier on s’est surtout appuyé sur Robin. On a été moyen dans le jeu mais on a su élever notre niveau de jeu au bon moment, que ce soit en attaque ou en défense. Mais encore une fois, Robin nous a tenu à bout de bras pendant nos temps faibles. On a le meilleur gardien de Proligue, autant en profiter !! » se réjouit Bastien Cismondo, admiratif des performances actuelles du portier istréen. 

Très vite Istres, autour de son gardien, resserre son bloc défensif. Tour à tour Tricaud, Jonsson, Claire, Cappela et Ruiz apportent leur pierre à l’édifice et donnent le tournis à une défense drômoise qui ne sait plus sur quelle force se concentrer. Les Istréens ont retrouvé le fil et reprennent de l’air dans ce match piège (17-20 ; 47e). Le temps-mort posé par le coach de Valence n’y changera rien. La défense istréenne a trouvé son rythme de croisière et permet aux attaquants de jouer relâchés. La sentence est irrévocable et les buts s’empilent pour faire une différence quasi définitive (19-24 ; 54e).

La victoire ne fait plus trop de doute tant Istres a froidement éteint les velléités drômoises. Pourtant les provençaux finiront la rencontre en encaissant un 3 à 0, qui ternira légèrement le tableau d’une victoire pourtant précieuse dans la course à la montée en première division, comme en témoigne Bastien Cismondo. « L’équipe est surtout soulagée d’avoir bien conclu cette série de cinq matchs dont quatre à l’extérieur. On a le sentiment d’avoir fait le job sur ce match …mais pas plus ». 

Istres décroche donc une victoire supplémentaire qui permet de se projeter avec pelin d’enthousiasme vers une fin de saison qui s’annonce remplie d’émotion. « L’équipe est bien. On est à fond pour cette fin de saison qui va être passionnante. Il faut continuer à travailler comme on le fait. Le groupe est très sérieux aux entraînements, très à l’écoute du staff, impliqué. Tous les ingrédients sont réunis pour vivre un beau truc » annonce un Bastien Cismondo déterminé. 

Au classement, Istres reste à la troisième position avant le choc de ce soir entre Massy et Tremblay, qui fera forcément les affaires des provençaux soit dans la course au titre, soit dans celle au Top3. Avec dix points d’avance sur le sixième, en attendant le résultat de Billère à Caen, les playoffs deviennent de plus en plus réels, alors qu’il ne reste plus que neuf match à jouer dans cette phase régulière.

Après deux matchs consécutifs à l’extérieur, Istres retrouvera la Halle Polyvalente la semaine prochaine, Vendredi 17 mars à 20h, face à Caen. « On va se préparer comme d’habitude prévient Bastien Cismondo. On a bien compris qu’aucun match n’allait être facile. Caen est une équipe compliquée à jouer que l’on n’a pas réussi à battre chez eux à l’aller. Les coachs vont étudier leur jeu, passer les consignes et ce sera à nous de les appliquer au mieux. Avant de lancer un appel à tout le public istréen. « On espère que tout le club et les Istréens seront derrière nous ce vendredi à la Halle. On va avoir besoin du public sur cette fin de saison. L’ambiance doit monter aussi match après match dans les tribunes ».

 

LES RÉSULTATS : http://www.lnh.fr/proligue/calendrier 

LE CLASSEMENT : http://www.lnh.fr/proligue/classement 

 

STATISTIQUES : 

Valence : Chasseboeuf (4/7), Debbache, Nai, Beaucourt (1/4), Arvin-Berod (2/3), Pelegrin (0/2), Mailhol, Roby (3/9), Filah (0/2), Bon (2/10), Laurent (3/5 dt 1/1 pen.), Marie-Jospeh (7/10 dt 4/4 pen.).

Rajkovic (9/31 dt 0/1 pen), Karoubi (3/5).

Istres : Tricaud (4/5), Cismondo (1/1), Ruiz (4/6), Perronneau (0/1) , Claire (4/6 dont 1/1 pen.), Boschi (3/4), Capella (2/4), Kaabeche (1/2), Goncalves, Jonsson (5/7), Grosas, Massot-Pellet (0/2), Daoud (0/1).

Cappelle (17/38 dt 0/4 pen), Harbaoui (0/1 dt 0/1 pen)

 

#BILLETTERIE

Si nous devons triompher sur le terrain, cela n’aura de sens que si nous le partageons tous ensemble.

Pour les réceptions de Caen, le Vendredi 17 mars à 20h et St Gratien, le Vendredi 31 mars à 20h, le club lance une offre spéciale. Profitez de vos places au tarif exceptionnel de 3€ en réservant sur la billetterie en ligne (gratuit pour les -12 ans).

Attention offre valable uniquement sur la billetterie en ligne. Les prix au guichet seront identiques à ceux pratiqués habituellement

Réservez vos places sur : http://billetterie.istreshandball.dspsport.com/dsp/WEB/Site/index.htm?wId=IOPHB&rId=Ticketing

Retour aux actus