#CDL -1/16e : DES DEBUTS RÊVÉS
09/09/2017

Il était l’heure de la reprise officielle hier soir à la Halle Polyvalente pour le Istres Provence Handball qui accueillait l’USAM Nîmes en 1/16e de finale de Coupe de la Ligue. Et malgré une première mi-temps délicate, les coéquipiers de Nicolas Boschi auront su inverser la tendance pour réaliser l’exploit de ce début de saison. Une victoire 29 à 27 face à l’un des prétendants à l’Europe pour lancer de la meilleure des manières une saison pleine de promesse. 

 

LE RÉSUMÉ 

Qu’il est bon de retrouver ses atmosphères de matchs à enjeux à la Hale Polyvalente. Pour ouvrir la saison la réception de nos voisins de l’USAM Nîmes apparaissait comme une bonne occasion de se jauger avant la reprise de la saison la semaine prochaine à Dijon. Oubliées les difficultés rencontrées lors de la première opposition amicale de l’été, les Istréens tiennent tête au Nîmois sur le premier quart d’heure de jeu (6-7 ; 15e). 

Malheureusement le deux minutes de Vaidotas Grosas va quelque peu désorganiser les Istréens. Les pertes de balle s’enchaînent et Nîmes sanctionne les locaux en enfilant les buts sur jeu de transition pour creuser un écart conséquent laissant augurer une fin de partie difficile (8-15 ; 25e).

Hichem Kaabeche exclu à son tour, Istres profite de cette occasion pour recoller légèrement au score à la mi-temps grâce à un ultime but de Nicolas Boschi à quelques secondes du gong (15-10) et faire renaitre un léger espoir dans le camp provençal. 

Le début de deuxième va complètement relancer les débats. Robin Cappelle ferme la boutique quand Hichem Daoud et Lucas Ruiz sanctionnent les Nîmois par deux buts coup sur coup en contre-attaque. Les Istréens à la faveur d’un 5 à 0 à cheval sur les deux mi-temps sont de nouveaux dans la partie (13-15 ; 33e). 

Les débats s’équilibrent et Istres s’accroche à son rêve de débuter sa saison par un exploit retentissant. Nîmes tente par tous les moyens de redistancer les locaux mais les hommes de Ben Beghouach, qui aura suppléé à merveille un Gilles Derot resté aux côtés de Théo ce vendredi soir,  exploitent à merveille les failles du jeu Nîmois (20-20 ; 45e).

Si Nîmes reprend légèrement les devants à l’aube des dix dernières minutes, Istres va nous offrir une fin de match de grande qualité. L’intensité physique s’intensifie et les violets se jettent corps et âmes dans le moindre espace. Istres recolle puis, à la faveur de deux exclusions successives des Nîmois, va prendre les commande du match. La Halle explose quand Lucas Ruiz inscrit dans le but vide le but leur permettant de prendre la tête. Il reste six minutes et le plus dur commence. Il faut tenir.

Istres prend même trois buts d’avance quelques minutes plus tard quand Nicolas Boschi vient inscrire son huitième et dernier buts du match. L’exploit est au bout. Si un dernier baroud d’honneur va permettre à Nimes d’y croire de nouveau dans la dernière minute, Lucas Ruiz vient clore les débats et lancer merveilleusement la saison istréenne.

 

LES JOUEURS CLÉS : 

Désigné tireur de pénalty de l’équipe, le défenseur numéro 1 Vaidotas Grosas aura été d’une précision fondamentale dans le succès istréen. Malgré un premier échec il sera revenu sur la ligne de 7 mètres à cinq reprises pour autant de réussites, dont 3 dans les dix dernières minutes. 

Meilleur buteur istréen lors de la saison dernière, l’arrière gauche Nicolas Boschi avait décidé de repartir sur la même longueur d’onde. Meilleur buteur de la partie avec huit buts hier soir, il aura été une menace permanente pour la défense nîmoise aussi bien à gauche, que sur le côté droit où il aura suppléer Thomas Capella avec beaucoup de succès. 

Il était de retour à la compétition après près de 9 mois loin des terrains. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs Guillaume Crépain aura été de tous les bons coups. Comme à son habitude le demi-centre aura profiter du moindre espace offert par la défense nîmoise pour s’u engouffrer. À son actif deux buts, de nombreux pénaltys provoqués et passes décisives sont mettre à son actif. 

Pour son retour à la Halle Polyvalente, Hichem Kaabeche aura vécu une heure difficile. Peu utilisé en attaque avec un seul tir à se mettre sous la dent, son deux minutes concédé en fin de première mi-temps aura permis aux Istréens de se relancer. Sur son côté droit l’Egyptien Sanad, autre recrue de l’été aura été omniprésent tout comme Elohim Prandi, le jeune champion du Monde U19, qui, malgré un imbroglio avec son club formateur, aura démontré que les Nîmois pourront compter sur lui à l’avenir.

 

LA REACTION D’APRES-MATCH VAIDOTAS GROSAS

« Il faut féliciter toute l’équipe. C’est la récompense de notre travail en préparation. Cette victoire démontre que l’on peut être ambitieux pour la saison. On va aborder le match de Dijon avec beaucoup de confiance, même si Dijon, avec sa victoire contre Saran, a également bien commencé la saison. Le championnat reste pour nous le plus important et il faut s’attendre à un match très compliqué.

Ce soit ce sont les petits détails qui ont fait la différence. En première mi-temps on a perdu beaucoup de ballon sanctionné par des buts facile pour Nîmes. En deuxième mi-temps on a été bien plus organisé et concentré ce qui nous a permis de l’emporter. 

 

STATISTQUES : 

ISTRES : Tricaud ; Kankaras (2/2) ; Ruiz (5/7) ; Perronneau (0/1) ; Boschi (8/13) ; Capella (2/2) ; Crepain (2/3) ; Goncalves (0/2) ; Grosas (5/6 dt 5/6 pen) ; Massot-Pellet (2/4) ; Daoud (3/3) ; Pinchot

Cappelle (12 arrêts / 35 tirs - dt 0/2 pen - 32,4%) ; Harbaoui (0/1 dt 0/1 pen) 

 

NIMES : Poyet ; Rebichon (5/5) ; Salou (0/1) ; Hallgrimsson (0/3) ; Dupuy (2/3) ; Padolus ; Kaabeche (1/1) ; Tobie (3/4) ; Grandjean ; Vozab (4/4 dt 1/1 pen) ; Prandi (4/6) ; George (0/1) ; Gerard (1/3) ; Sanad (6/10 dt 2/2 pen)

Desbonnet (6 arrêts / 19 tirs - dt 0/3 pen - 27,3%) ; Rezar (2 arrêts / 14 tirs - dt 0/2 pen - 14,3%)

 

LES AUTRES RÉSULTATS :

Créteil / Chambéry : 24-29

Chartres / Cesson-Rennes : 23-29

Sélestat / Vernon : 

Caen / Aix : 21-28

Besançon / Toulouse : 29-32

Dijon / Saran : 39-37

Limoges / Massy : 23-34

Nancy / Tremblay : 29-37

Billère / Dunkerque : 16-24

Cherbourg / Pontault : 24-31

Nice / Ivry : Samedi 09/09 à 18h30 

 

Le tirage au sort des 1/8e de finale est prévu ce lundi au siège de la Ligue Nationale de Handball. 

 

LE PROCHAIN MATCH : 

#Proligue #J1 : Dijon Metropole Handball / Istres Provence Handball - Vendredi 15/09 à 20h00

Retour aux actus