#PROLIGUE #J4 ISTRES / SELESTAT : LA SAISON EST LANCÉE
07/10/2017

Tout le monde l’attendait avec une grande impatience. Elle est enfin arrivé. Si Istres à jouer à se faire peur en milieu de deuxième mi-temps, les hommes de Gilles Derot ont su insister sur les secteurs en réussite pour s’imposer 25 à 23 et confirmer le bon résultat obtenu la semaine dernière à Pontault.

 

LE RÉSUMÉ 

Sous l’impulsion de Branko Kankaras, au four et au moulin, Istres démarre la rencontre sur les chapeaux de roue. Marqués par le début de saison, les joueurs Istréens sont plus engagés que jamais. Robin Cappelle et la défense istréenne ferment les portes et le pivot istréen se régale face à la défense alsacienne (voir plus bas) (6-3 ; 11e). Bientôt relayé par Hichem Daoud, Thomas Capella et Benjamin Massot-Pellet, Istres déroule grâce à une défense retrouvée en enterre les Alsaciens (12-5 ; 20e).

Les Provençaux sont sur leur nuage. Mais le changement défensif adverse va tout remettre en cause. En quelques minutes le jeu s’enraye et les pertes de balles font leur apparition. Sélestat, au bord du précipice retrouve de quoi y croire, même si Benjamin Massot-Pellet sur penalty vient stopper l’hémorragie juste avant la pause (13-10 ; 30e)

Hichem Daoud d’entrée de deuxième acte relance parfaitement les débats mais les Alsaciens sont plus précis dans cette deuxième demi-heure. Galvanisés par leur retour express du premier acte, les coéquipiers de Yoan Eudaric douchent la Halle Polyvalente et remettent les compteurs à zéro (16-16 ; 38e). 

Le danger guette et le spectre des premières sorties refait son apparition. Mais comme l’an passé, les hommes de Gilles Derot vont s’appuyer sur leur bloc défensif pour se remettre en ordre de marche. (20-17 ; 50e). 

La fin du match est tendue mais la première victoire est proche et tous les Istréens ne veulent pas lacher. Et pour entériner le score place aux deux hommes forts de la soirée. Brando Kankaras et Benjamin Massot-Pellet sur penalty nous rapproche un peu plus du but et c’est Guillaume Crepain qui scelle le score de la partie. Malgré un dernier but alsacien la victoire est là et Istres lance enfin sa saison. 

 

LES JOUEURS CLÉS : 

Il a attiré tous les regards. Branko Kankaras a réalisé hier soir l’un de ses meilleurs matchs depuis son arrivée en France. Sous les yeux de son prédécesseur Hichem Kaabeche venu rendre une petite visite à ses anciens coéquipiers, le pivot monténégrin a éclaboussé la rencontre de son talent. La défense alsacienne très agressive sur la base arrière istréenne, Branko a profité du moindre espace pour se mettre en valeur. Auteur de 5 des six premiers buts istréens, il aura mis l’équipe sur de bons rails. Loin de s’en satisfaire il aura continué toute la partie à martyrisé la défense adverse. Auteur de 10 buts sur 11 tentatives il est sans aucun doute l’homme du match. 

Vaidotas Grosas gêné par sa main, c’est Benjamin Massot-Pellet qui s’est vu confié la chargé des jet des 7 mètres hier soir. Et il a eu du travail. Avec six pénalty inscrit sur ses 6 tentatives, l’ailier droit istréen aura grandement contribué au succès des siens. Sans trembler il aura permis de stopper des hémorragies, creuser l’écart et sceller le sort du match en faisant oeuvre d’un sang froid à toutes épreuves.  

 

LA STAT : 

5 - Si on a tendance à recherché une marque bien répartie pour porter le danger à tous les endroits du terrain ce ne fût pas le cas contre Sélestat. Ce Vendredi soir seuls 5 joueurs istréens auront trouver le chemin des filets. La base arrière bien muselée, Istres a réussi à insister là où cela faisait mal. Avec 17 buts inscrits par sa base avant, les joueurs de Gilles Derot auront parfaitement construit leur succès sur leurs forces d’un soir. 

 

LA REACTION D’APRES-MATCH BRANKO KANKARAS

« C’était un match très important. On l’avait bien préparé toute la semaine et ça a porté ses fruits. Ce soir c’est surtout notre défense qui a été impériale. On est très content. On peut dire que la saison est enfin lancée. 

Je ne m’attendais pas à être autant sollicité ce soir. Sélestat a l’habitude de bien museler le pivot. Mais notre base arrière a bien joué le jeu de l’intimidation ce qui m’a laissé plus d’espace. Cela fait beaucoup de bien au moral. »

 

STATISTQUES : 

ISTRES : Tricaud ; Kankaras (10/11) ; Perronneau ; Boschi (0/4) ; Capella (3/6) ; Crepain (2/3) ; Goncalves ; Grosas ; Massot-Pellet (7/9 dt 6/6 pen) ; Daoud (3/4) ; Bello (0/1) ; Duchemin ; Limousin (0/2)

Cappelle (12 arrêts / 34 tirs - 35,3%) ; Harbaoui (0 arrêt / 22 tir - dt 0/1 pen)

SELESTAT : Nyembo (1/3) ; Valentin (1/1) ; Cauwenberghs (4/5 dt 2/2 pen) ; Pereira (2/4) ; Bottlaender (1/1) ; Gutfreund (3/7) ; Schneider (2/2 dt 2/2 pen) ; Eudaric (1/1) ; Anquetil (2/2) ; Savic (1/2) ; De Beule (0/2) ; Seri (5/11) 

Ravensbergen (10 arrêts / 34 tirs - dt 0/5 pen - 29,4%) ; Kieffer (0 arrêt / 1 tir - dt 0/1 pen)

 

LES AUTRES RÉSULTATS :

Dijon / Besançon : 28-27

Cherbourg / Billère : 25-26

Nancy / Pontault : 31-32

Nice / Caen : 21-26

Vernon / Chartres : 25-25

Créteil / Limoges : 35-28

 

LE CLASSEMENT : Avec cette victoire les Istréens font un bon au classement. Ils passent devant leur adversaire du soir mais aussi Limoges, Besançon et Nancy vaincus hier soir et se retrouvent 9e. Devant, Chartes concède son premier point à Vernon et voit Pontault revenir à égalité à la première place. En bas du classement Nice enchaîne une quatrième défaite de rang.

Le classement complet : http://www.lnh.fr/proligue/classement

 

LE PROCHAIN MATCH : 

Après cette belle victoire, les Istréens se rendront à Billère, auteur d’un bon début de saison avec 3 victoires en 4 matchs. L’occasion de retrouver les anciens istréens Lucas Auguste et Alexis Bon, mais surtout d’oublier définitivement les difficultés de début de saison. 

 

#Proligue #J6 : ATTENTION pour cause de Coupe de la Ligue le match contre Besançon aura lieu le Mercredi 18 octobre à 20h.  

RESERVEZ D’ORES ET DÉJÀ VOTRE PLACE EN LIGNE POUR ASSISTER AU RENOUVEAU ISTRÉEN http://billetterie.istreshandball.dspsport.com

Retour aux actus