#PROLIGUE #J8 ISTRES / NICE : NOUVEAUX DAUPHINS !!
11/11/2017

En enchainant une cinquième victoire consécutive, vendredi soir face à Nice (34-30) dans le cadre de la 8e journée de Proligue, les Istréens grimpent sur la deuxième marche du podium avant un déplacement compliqué à Cherbourg, à l’autre bout de la France. 

 

LE RÉSUMÉ 

Pour son retour à domicile après ses deux performances à Chambéry puis Chartres, Istres commence timidement la partie. Et Nice, promu sans complexe profite de la situation pour prendre le match en main. (0-2 ; 4e). C’est le bras droit du portugais Nuno Goncalves qui débloque le compteur de nos violets. Coup sur coup il ramène les siens puis Lucas Ruiz, sur contre attaque permet aux Istréens de lancer définitivement ce match (3-2 ; 6e). Les débats s’équilibre et les deux équipes trouvent des solutions variées pour mettre à défaut les défenses du soir (7-7 ; 13e). Mais petit à petit le bloc istréen, bien suppléé par un Robin Cappelle toujours présent dans les moments clé, ferme la baraque et Istres se détache au score (11-7 ; 19e). Mais deux sanctions disciplinaires et le réveil des portiers niçois vont permettre aux visiteurs de réduire l’écart avant la pause. Istres perd quelques ballons et Minne au buzzer ramène les siens à deux longueurs de nos violets à la pause (14-12 ; 30e). 

 

Le début de la seconde période marque le début du show Kankaras. Si Nice répond aux deux premiers buts du pivot monténégrin, ils ne répondront pas aux banderilles posées par l’ensemble des Istréens. Vaidotas Grosas et toute la défense provençale est impériale et les contre-attaques se multiplient 22-15 ; 37e). Istres et Kankaras enfilent les buts et l’écart se creuse irrémédiablement pour atteindre la barra symbolique des dix unités dix minutes seulement après le retour des vestiaires (26-16 ; 41e). Nice est sonné et ne se remettra pas de ce début catastrophique de second acte. Istres maintient la pression sur son adversaire et Kanakras continue son festival (8/8 en 18 min en 2e mi-temps !!) (29-20 ; 48e). Après avoir légèrement retrouvé leurs esprits pour ne pas sombrer de manière trop cruelle, les Azuréens dans un dernier sursaut d’orgueil, étagent leur défense et récupèrent de nombreux ballons. Et même si le sort du match ne fait plus de doute, les Niçois font honneur à leur maillot et profitent des dix dernières minutes pour ramener le score dans des proportions acceptables (34-30 ; 60e).

 

LES JOUEURS CLÉS : 

Déjà auteur de 10 buts face à Sélestat, le pivot monténégrin Branko Kankaras a remis ça, vendredi soir pour le plus grand bonheur des Istréens. Abreuvé de ballons par une base arrière très altruiste, Branko aura notamment permis, grâce à un magnifique 8/8 au retour des vestiaires de creuser un écart définitif dans cette partie. 

Comme à son habitude depuis le début de saison, le meilleur buteur istréen, Nicolas Boschi aura répondu présent et permis au sien de réaliser une grande partie. Tantôt buteur (6/7), tantôt passeur décisif pour Branko Kankaras, il aura alterné à merveille, lui le Niçois de naissance, sa capacité à porter le danger sur la défense azuréenne. 

 

LA STAT : 

76 - Avec 34 buts inscrits sur ce match Istres réalise sa meilleure performance offensive de la saison … Le tout sur seulement 45 tirs tentés. Soit une réussite aux tirs de 76%, l’une des lus élèves sur un match de Proligue cette saison. 

 

LA REACTION D’APRES-MATCH : NICOLAS BOSCHI (au micro de Maritima)

« Ce soir chacun a fait ce qu’il avait faire. Ce qui est très positif c’est que l’on peut être dangereux de partout. Notre jeu est bien équilibré et cela nous facilite la tâche pour gagner ces matchs. On a un gros mois de décembre qui arrive et il va falloir répéter ce genre de prestations pour se rapprocher encore plus de la tête du classement et de nos objectifs.  »

 

STATISTQUES : 

ISTRES : Tricaud ; Kankaras (10/13) ; Ruiz (6/7) ; Perronneau ; Boschi (6/7) ; Crepain (3/4) ; Goncalves (3/4) ; Grosas (1/1) ; Massot-Pellet (3/5 dt 2/2 pen) ; Daoud (2/3 dt 1/1 pen) ; Bello ; Duchemin ; Limousin (0/1) ; Pinchot

Cappelle (10 arrêts / 37 tirs - dt 0/2 pen - 27,0%) ; Harbaoui (0 arrêt / 3 tirs - dt 0/1 pen)

NICE : Minne (9/14 dt 1/1) ; Lopez (2/3) ; Rey (3/4 dt 8/8 pen) ; Camara (1/6) ; Meyffret ; Kristiansen (4/10) ; Joli (6/6) ; Guillermin (1/2) ; Del Valle (2/5) ; 

Sastre (2 arrêts / 17 tirs - dt 0/1 pen - 11,8%) ; Andry (5 arrêts / 24 tirs - dt 0/2 pen - 20,8%)

 

LES AUTRES RÉSULTATS :

Caen / Pontault-Combault : 21-28

Cherbourg / Sélestat : 30-34

Limoges / Dijon : 24-24

Nancy / BIllère : 24-27

Vernon / Besançon : 29-24

Créteil / Chartres : 27-26

 

LE CLASSEMENT : Istres profite des défaites combinées de Caen et Chartres pour prendre la deuxième place du classement. Les Istréens sont a égalité de points avec Chartres mais les devancent au goal average particulier grâce à leur victoire de la semaine dernière. Devant c’est Pontault qui occupe désormais la tête. Dans la course aux playoffs Sélestat et Dijon tiennent le rythme et ne sont qu’à une petite victoire de nos violets. Dans le bas du classement Nice avec sa défaite du soir et Besançon vaincu à Vernon sont, pour l’instant relégable. 

Le classement complet : http://www.lnh.fr/proligue/classement

 

LE PROCHAIN MATCH

Préparez-vous à un mois de décembre de feu. Si les Istréens se déplaceront trois fois consécutivement à Cherbourg puis Limoges en championnat puis à Ajaccio en Coupe de France, les hommes de Gilles Derot vous donnent RDV à la Halle Polyvalente le Vendredi 1er Décembre pour le choc du championnat contre l’US Créteil … Avant le derby provençal tant attendue face au Pays d’Aix en quart de finale de Coupe de la Ligue Jeudi 14 décembre à 20h. 

BILLETTERIE : http://billetterie.istreshandball.dspsport.com 

Retour aux actus