#PROLIGUE #J11 ISTRES / CRETEIL : PASSÉ PAR TOUTES LES EMOTIONS !!
02/12/2017

Dans un match qui a tenu toutes ses promesses les Istréens s’imposent 29 à 27 après dix dernières minutes de folie contre l’US Créteil dans le choc de la 11e journée de Proligue. Une victoire où l’on sera passé par toutes les émotions et qui permet aux Istréens de reprendre, seuls, la première place du classement.

 

LE RÉSUMÉ

Par l’intermédiaire de Benjamin Richert son jeune ailier droit également nommé pour le titre de joueur du mois, ce sont les Cristoliens qui prennent le meilleur départ. Le temps de prendre la mesure de l’évènement les Istréens se lancent corps et âmes dans la bataille bien décidé à offrir un spectacle de qualité aux spectateurs de la Halle Polyvalente. Le temps de se jauger, les deux équipes font jeu égal sur les dix premières minutes (5-5 ; 11e). Le temps pour Robin Cappelle de mettre en échec les offensives cristoliennes et pour Hichem Daoud et Nicolas Boschi de se mettre définitivement en route, Istres s’envole au score et fait le premier break (9-5 ; 14e).

Si Alexandru Csepreghi stoppe l’hémorragie, les Cristoliens sont dépassés par la réussite offensive de nos violets. Le rythme est soutenu et les possessions de balle s’enchainent à une vitesse folle. Un première mi-temps agréable où les Istréens assument leurs ambitions et se comportent en champion. Bilan des courses les hommes de Gilles Derot maintiennent ceux de Christophe Mazel à distance. Et même quand Klabouti ramènent les siens juste avant la pause, Hichem Daoud lui répond pour offrir quatre buts d’avance aux siens aux Istréens à la pause (17-13).

Les Istréens vont-ils réussir à conserver cette dynamique ? Tout le monde l’espère et Vaidotas Grosas sur penalty à l’occasion d’augmenter l’avance de nos violets tout de suite après le retour des vestiaires. Mais un échec allait augurer d’une période compliquée pour les hommes de Gilles Derot. Créteil revient avec de nouvelles intentions et mettent les Istréens en échec. Rapidement ils reviennent au score et réduisent à néant une avance durement acquise par les Provençaux (19-19 ; 38e). Istres pioche mais s’accroche. Le combat fait rage et l’atmosphère s’électrise. Les visages se crispent et aucune de deux équipes ne veut se résoudre à laisser filer l’autre (24-24 ; 45e). Mickael Robin et Issam Tej font alors parler leur expérience. Quelques arrêts prépondérants pour l’un, une efficacité à toute épreuve pour l’autre et Créteil assomme encore un peu plus des Istréens au bord du KO (25-27 ; 48e).

Mais alors que tout se complique les Istréens vont trouver des ressources pour offrir une fin de match de feu à tout son public. Et comme souvent c’est par la défense que les locaux trouvent leur salut. Créteil n’a plus de solution et se trouve obliger de déclencher sous la menace du refus de jeu. Mehdi Harbaoui met en échecs les tireurs cristoliens et Istres s’offre les munitions pour revenir dans le match. Si les premières sont gâchées, Benjamin Massot-Pellet et Branko Kankaras remettent leur deux équipes à égalité et font se lever la Halle Polyvalente. Et la défense continue son travail de sappe. C’est irrespirable et Lucas Ruiz augmente encore plus la température en redonnant l’avance à nos violets à deux minutes du terme. Le temps-morts de la dernière chance n’y donnera rien. Les Istréens se jettent comme des morts de faims sur tous les ballons et tous les tireurs. L’intensité est folle et le public est debout. Il reste un ballon à concrétiser pour offrir la victoire à Istres mais Nicolas Boschi voit son tir arrêter par Mickael Robin qui repousse la balle dans les mains de Lucas Ruiz qui lui ne manque pas l’occasion. Istres mène de deux buts et s’offre une victoire capitale au bout du suspense (29-27 ; 60e).

 

LES JOUEURS CLÉS :

Utilisés à quasiment tous les postes Hichem Daoud s’est transformé cette saison en véritable couteau-suisse. Hier soir il aura évolué sur tous les postes de la base arrière et dans l’aile gauche. Et quel que soit le poste sur lequel il évolue il aura su être performant pour aider les siens à remporter ce choc. Avec 6 buts et une activité défensive remarquable Hichem prouve cette saison toute l’étendue de son talent.

Nommé pour le titre de joueur du mois de Novembre, Nicolas Boschi aura fait honneur à sa forme actuelle. Il aura tout au long du match usé la défense cristolienne avec sa volonté permanente de porter le danger. Avec six buts au compteur il aura été dans le viseur des Val de Marnais mais n’aura jamais rechigné à aller au combat. Le joueur du mois c’est lui !!!

VOTEZ NICO => AIDEZ NICO À DECROCHER LE TITRE DE JOUEUR DU MOIS DE NOVEMBRE. RDV SUR www.tropheeslnh.fr. IL COMPTE SUR VOUS !!

 

LA STAT :

11 - Alors qu’ils semblaient marcher sur l’eau la dynamique cristolienne va brutalement s’arrêter. Et comme souvent côté istréen c’est par la défense que les hommes de Gilles Derot vont trouver leur salut. Si Mehdi Harbaoui prend le relai de Robin Cappelle dans la cage, la bande à Grosas, va littéralement éteindre leur adversaire. Jusqu’au coup de sifflet final, onze attaque et onze minutes durant lesquelles les joueurs de Créteil ne marqueront pas et laisseront les Istréens décrocher une victoire primordiale.

 

LA REACTION D’APRES-MATCH DE GILLES DEROT AU MICRO DE MARITIMA

« Tous les matchs ne sont pas faciles encore plus quand c’est Créteil en face. On a fait une bonne première mi-temps où on a su mettre les bons ingrédients pour être performant. La deuxième mi-temps a été plus poussive mais on a su trouver les ressources pour réagir quand Créteil est passé devant dans les dernières minutes. La défense a été assez solide ce soir dans l’ensemble et c’est un motif de satisfaction.»

 

STATISTQUES :

ISTRES : Tricaud ; Kankaras (4/4) ; Ruiz (3/5) ; Perronneau (0/1) ; Boschi (6/9) ; Crepain (5/5) ; Goncalves (2/4) ; Grosas (0/1 dt 0/1 pen) ; Massot-Pellet (2/4 dt 1/1 pen) ; Daoud (6/9) ; Bello ; Limousin (1/2 dt 1/2 pen) ; Duchemin ; Pinchot

Cappelle (6 arrêts / 33 tirs - dt 0/1 pen - 18,2%) ; Harbaoui (2 arrêts / 2 tirs - 100%)

CRÉTEIL : Sissoko (1/2) ; Richert (8/13 dt 1/1 pen) ; Toromanovic ; Csepreghi (1/2) ; Toto ; Kervadec (1/1) ; Tej (4/4) ; Gibelin ; Rodrigues (1/3) ; Pintor ; Klabouti (7/8) ; Ferrandier A. (2/3) ; Ferrandier L. (2/3) ; Petiot (0/1).

Robin (10 arrêts / 39 tirs - dt 2/4 pen - 25,6%) ; Soyez

 

LES AUTRES RÉSULTATS :

Séléstat / Nancy : 39-30

Besançon / Nice : 27-35

Billère / Caen : 26-24

Cherbourg / Vernon : 20-23

Dijon / Chartres : 24-23

Limoges / Pontault-Combault : 29-27

 

LE CLASSEMENT : Chartres battu à Dijon et Pontault battu à Limoges, Istres est ce samedi seul en tête de Proligue devant une meute de poursuivant. Chartes à un point puis un trio composé de Sélestat, Pontault et Dijon. Caen vaincu à Billère continue de reculer au classement et les Istréens possèdent désormais 4 points d’avance sur Créteil, 6e premier non qualifiable en playoffs. Dans le bas du classement Limoges et Nice enchainent les bonnes performances et remontent au classement. Cherbourg et Nancy sont dans la zone rouge et clairement en danger.

Le classement complet : http://www.lnh.fr/proligue/classement

 

ETES-VOUS PRÊTS POUR LE CHOC ?

Plus que quelques jours à patienter avant le derby provençal tant attendu face au Pays d’Aix en quart de finale de Coupe de la Ligue Jeudi 14 décembre à 20h.

Réservez dès à présent vos places car il n’y en aura pas pour tout le monde.

BILLETTERIE : http://billetterie.istreshandball.dspsport.com

Retour aux actus