#PROLIGUE #J14 SÉLESTAT / ISTRES : UN TRÈS BON COUP
11/02/2018

Vainqueur à Sélestat (28-27), prétendant à la montée en Lidl Starligue, Istres conserve la première place et réalise la bonne opération de la première journée de la phase retour de Proligue. Pourtant privés de plusieurs joueurs, les Istréens auront faire preuve d’un sang-froid sans faille pour venir à bout des Alsaciens, pour la deuxième fois de la saison. 

 

LE RÉSUMÉ 

Lucas Ruiz et Mattéo Duchemin restés à Istres pour soigner leurs maux. Nicolas Boschi et Jimmy Brun, présents en Alsace avec leurs coéquipiers mais pas prêts physiquement à livrer combat, sans parler de Thomas Capella absent longue durée, c’est une équipe amoindrie qui se déplaçait en Alsace pour un match déjà capital, dès le début de la phase retour. 

Les débats sont engagés dès le début de rencontre. Les arbitres sont vigilants mais les deux équipes veulent rapidement marquer leur territoire et l’intensité s’en ressent. Les cartons jaunes sont rapidement distribués et les Istréens subissent quatre exclusions temporaires dans ce premier acte. Nuno Goncalves ouvre le score mais les Alsaciens lui répondent aussitôt. Ce qui va être le cas trente minutes durant. D’ailleurs, durant ce premier acte, jamais une équipe ne parviendra à prendre deux buts d’avance. Si HIchem Daoud et Nuno Goncalves s’occupent du scoring côté istréen, ce diable d’Arthur Anquetil, auteur de 11 buts hier soir, est déjà omniprésent et en fait voir de toutes les couleurs à la défense provençale. La mène change de camp à plusieurs reprises et les deux équipes se marquent de près. 

Si tout reste à jouer à la pause (13-14 ; 30e), il s’en est fallu de peu pour que les Sélestadiens plombent le moral de nos violets sur le gong. Une perte de balle juste après un temps-mort dans les quinze dernières secondes, une faute de Nuno Goncalves, un penalty, une sanction disciplinaire et tout s’écroule en quelques instants. Sauf que Robin Cappelle est Istréen. Il détourne le jet de sept mètres et éteint aussi sec le tout début d’incendie pour rentrer aux vestiaires sur une note positive.

D’ailleurs le début de seconde mi-temps est largement à l’avantage des Istréens. Robin Cappelle repousse la première tentative alsacienne et la défense fait front pour forcer les pertes de balles adverses. Deux contre-attaques plus tard, Istres conclut un 3 à 0, prenant pour la première fois de la rencontre deux buts d’avance et obligeant Christophe VIennet le coach sélestadien à poser son son temp-mort (16-14 ; 34e).

Si comme une évidence c’est Arthur Anquetil qui relance la machine istréenne, Robin Cappelle est chaud sur ce début de deuxième période  et la doublette Daoud-Kankaras permet au leader de creuser légèrement l’avance (18-15 ; 36e). Le changement de gardien s’avérera positif pour les Alsaciens. Valentin Kieffer, pur produit d’une formation de jardin qui aura révélé notamment un certain Thierry Omeyer, multiplie les parades et Istres reste muet pendant près de 6 minutes. Heureusement, Grosas et sa bande font front et Istres laisse passer l’orage (16-18 ; 42e). Le temps pour Gilles Derot de relancer les siens et Istres repart de plus belle. Perronneau, Grosas, Daoud, Kankaras, ils s’y mettent tous et Istres recreuse l’écart alors que l’on va rentrer dans les di dernières minutes (22-18 ; 48e). 

Mais en l’espace de deux minutes Istres va se mettre en difficulté. Deux pertes de balle, une exclusion temporaire, un but dans la cage vide et Sélestat, grâce à deux nouveaux buts d’Arthur Anquetil revient à une longueur des Provençaux (22-21 ; 51e). Et c’est deux nouveaux ballons échappés qui vont complètement inverser le sort du match. Kosta Savic puis Arthur Anquetil donne même l’avantage aux Alsaciens à cinq minutes du terme (24-25 ; 55e). 

C’est alors que Matthieu Limousin va se muet en héros inattendu. C’est d’abord Nuno Goncalves qui remet les deux équipes à égalité avec son quatrième but du match. Puis Robin Cappelle impeccable offre aux Istréens la possibilité de reprendre l’avantage. Le jeune arrière gauche prend alors ses responsabilités et conclu le travail d’abord sur à la fin d’un beau mouvement collectif puis sur contre-attaque après une perte de balle alsacienne (27-25 ; 59e). Le denier but d’Arthur Anquetil n’y changera rien. Istres réalise la performance de cette quatorzième journée de Proligue et conserve sa place de leader avant de recevoir Limoges et Billère à la Halle Polyvalente.  

 

LES JOUEURS CLÉS : 

De retour d’une CAN en demi-teinte avec l’équipe d’Algérie, HIchem Daoud avait hâte de retrouver le maillot istréen pour oublier ses péripéties africaines. Rebasculé dans l’aile gauche suite aux blessures de Lucas Ruiz et Mattéo Duchemin, Hichem a une nouvelle fois prouvé que l’on pouvait compter sur lui quelle que soit la mission qui lui était confiée. Omniprésent il termine la rencontre meilleur buteur des Istréens avec 7 réalisations, son plus gros total de la saison. 

Tout le monde vous dira que l’on ne reconnait pas un grand gardien à son nombre d’arrêt mais à leur importance dans le film du match. Robin Cappelle en est le parfait exemple. Comptabilisé de neuf arrêts, il aura été d’une influence énorme dans le succès istréen. D’abord juste avant la pause en détournant le pénalty du plus deux. Puis dès le retour des vestiaires en permettant aux Istréens de creuser l’écart. Enfin en toute fin de rencontre en détournant le tir de Kosta Savic et en offrant aux siens la balle pour reprendre l’avantage. Trois moments déterminants qui ne sont bien évidemment pas anodin dans le succès des Provençaux. 

 

LA STAT : 

2 - Comme le nombre de victoire décroché face à Sélestat. Si ces victoires ont le mérite de distancer les Alsaciens au classement, elles ont aussi l’avantage d’offrir le goal average particulier aux Istréens face à un prétendant sérieux aux playoffs. Un point à ne pas négliger sur cette phase retour du championnat. 

 

LA REACTION D’APRES-MATCH : MATTHIEU LIMOUSIN

« Cette victoire fait énormément de bien au groupe mais personne ne s’enflamme et reste déterminé pour la suite du championnat. Le groupe n’a jamais douté. On était sûrs de nos forces même si la première mi-temps a été très serré et qu’il nous manquait des joueurs clé. Je suis très content d’avoir participé à la victoire collective et aidé le groupe comme j’ai pu sur un poste d’ailier qui n’est pas habituel pour moi. C’est intéressant que tous les joueurs se mettent au service du collectif. »

 

STATISTQUES : 

SÉLESTAT : Nyembo (1/2) ; Valentin (0/1) ; Cauwenberghs (2/3 dt 1/1 pen) ; Djeric ; Da Silva ; Pereira (0/2 dt 0/1 pen) ; Bottlaender ; Gutfreund ; Schneider ; Eudaric (2/2) ; Anquetil (11/12) ; Savic (3/7) ; De Beule (3/5) ; Seri (4/8)

Ravensbergen (3 arrêts / 22 tirs - dt 1/4 pen - 13,6%) ; Kieffer (3 arrêts / 11 tirs - 27,3%)

ISTRES : Tricaud ; Kankaras (4/4) ; Perronneau (3/3) ; Brun ; Crepain (0/1) ; Goncalves (4/9) ; Grosas (3/4 dt 2/2 pen) ; Massot-Pellet (2/3 dt 1/2 pen) ; Daoud (7/10) ; Bello (1/3) ; Limousin (2/2) 

Cappelle (9 arrêts / 34 tirs - dt 1/2 pen - 26,5%) ; Harbaoui

 

LES AUTRES RÉSULTATS :

Chartres / Cherbourg : 27-27

Caen / Nancy : 28-16

Limoges / Créteil : 32-22

Nice / Dijon : 29-32

Pontault-Combault / Besançon : 24-23

Vernon / Billère : 18-27

 

LE CLASSEMENT : Si Dijon et Pontault ont assumé, tant bien que mal, leur rang ce week-end, Créteil, Chartres et Sélestat ont concédé des points précieux dans la course au titre et aux playoffs. Les Parisiens et Alsaciens se retrouvent désormais sous la menace de Limoges et Billère, nos deux prochains adversaires à la Halle Polyvalente. Dans le bas du classement, Cherbourg recolle au peloton en décrochant un point inespéré à Chartres. La bonne opération est pour Caen qui se donne de l’air en battant Nancy dans son Palais des Sports. 

Le classement complet : http://www.lnh.fr/proligue/classement

 

PROCHAIN RDV

Serez-vous là pour le retour des champions d'automne Proligue à la Halle Polyvalente. Les Istréens vous donnent rendez-vous coup sur coup Vendredi 16 février à 20h30 contre Limoges puis Vendredi 23 février à 20h30. Deux affiches à ne pas manquer pour continuer à rêver d’un titre de champion de France de Proligue et d’une montée directe en Lidl Starligue. 

Réservez d’ores et déjà vos places et profitez d’une offre spéciale deux matchs sur la billetterie en ligne. 

BILLETTERIE : http://billetterie.istreshandball.dspsport.com

Retour aux actus