#PROLIGUE #J18 ISTRES / VERNON : UNE DE PLUS !!
08/03/2018

En match avancé de la 18e journée de Proligue, Istres s’impose 29 à 21 face à St Marcel Vernon et met la pression à ses adversaires qui n’auront pas le droit à l’erreur. Avec seize matchs sans défaite les hommes de Gilles Derot restent sur un rythme d’enfer et ne sont plus qu’à huit match d’un bonheur intense.

 

LE RÉSUMÉ 

Ce mercredi soir avec la réception de Vernon en match avancé, l’occasion était trop belle de s’imposer encore un peu plus en patron de la Proligue et en envoyant le message à nos concurrents que rien ni personne ne pourrait nous arrêter. D’ailleurs dès le début de match les Istréens sont appliqués et prennent les devants (2-0 ; 2e). Mais rapidement le jeu à 7 des Normands va poser de gros soucis à des Istréens qui vont mettre du temps à trouver le bon remède. Le manque d’activité permet aux tireurs de loin de se mettre à l’évidence et Corentin Boe, en meilleur buteur vernonnais qu’il est, ne s’en prive pas. Le SMV passe même en tête au quart de jeu (5-6 ; 15e). 

Mais alors qu’Istres profite d’une exclusion temporaire pour reprendre les devants sur penalty d’abord puis par Benjamin Massot-Pellet en contre-attaque, Nuno Goncalves se voit exclure de la partie suite à une faute considérée violente par les arbitres. Istres en difficulté face au choix tactique de Benjamin Pavoni, l’entraineur de Vernon, se voit donc privé de l’une de ses pièces maitresses. Mais cette année la solidarité et la première des forces istréennes. Le bloc défensif se resserre autour de Vaidotas Grosas et Istres devient infranchissable. Vernon se casse les dents et Branko Kankaras par deux fois puis Hichem Daoud marquent dans le but vide permettant aux Istréens de creuse l’écart (11-6 ; 20e).

Si Vernon décide de revenir sur un schéma de jeu plus traditionnel, Istres a pris confiance et va continuer à distancer les Vernonnais jusqu’à la pause. Nicolas Boschi par deux fois buteur puis passeur sur le dernier but de Virgile Pinchot permet aux siens de rentrer aux vestiaires avec une avance plus que confortable (16-9 ; 30e). Pendant que les jeunes licenciés d’Istres GR nous démontraient tout leur talent à la pause, les joueurs de Vernon restaient très longtemps aux vestiaires et revenaient avec des meilleures intentions réduisant d’entrée légèrement l’écart (17-12 ; 33e). 

Mais face à des Istréens sûrs de leur fait, jamais l’écart ne redescendra sous la barre des cinq buts pour des Vernonnais impuissants. L’intensité n’est plus la même dans cette deuxième mi-temps et Gilles Derot n’hésites pas à lancer dans le bain une grande partie de ses jeunes joueurs qui se mettront rapidement en évidence pour permettre au leader de conserver des forces précieuses pour les prochaines échéances. Istres prend même dix buts d’avance sur une merveille de kung-fu entre Niels Perronneau et Mattéo Duchemin et si par deux fois les Normands réduiront l’écart cela n’entachera en rien la belle victoire collective des Provençaux qui conservent plus que jamais leur place de leader et peuvent désormais se tourner vers leur semaine capitale avec un déplacement à Nancy et un Final Four historique de Coupe de la Ligue. 

 

LES JOUEURS CLÉS : 

Si les anciens ont fait le travail et mis l’équipe sur orbite, la jeunesse aura bénéficié d’un temps de jeu conséquent et montré de bien belles choses ce Mercredi soir face Vernon. 

C’est d’abord Mehdi Harbaoui qui s’est signalé en détournant un penalty de Corentin Boe permettant aux siens de creuser un écart conséquent à la pause. Avec 5 arrêts à près de 40%, Mehdi aura également brillé en fin de partie, 

En l’absence de Thomas Tricaud, Virgile Pinchot pivot du Centre de Formation et régulièrement présent sur les feuilles de match depuis deux saisons se sera également mis en avant en doublure de Branko Kankaras. Juste avant la pause il inscrit le dernier but istréen du premier acte. En fin de match sa relation avec son compère Vincent Bello lui permettra de finir la partie avec un beau 2/2. 

Benjamin Massot-Pellet et Vaidotas Grosas en échec, Matthieu Limousin a pris la responsabilité des jets de 7 mètres avec succès puisque ses deux réalisations en deux tentatives auront permis à ses coéquipiers de maintenir l’écart en deuxième mi-temps. Avec un 3/3 il réalise son match le plus prolifique de l’année.

Nuno Goncalves out dès la 18e minute de jeu, Vincent Bello a pu bénéficier d’un temps de jeu intéressant et confirmer ses dernières bonnes sorties. Lui aussi auteur d’un 100% à 2/2 de près ou de loin il aura contribué à sa manière au succès des siens et emmagasiner un maximum de confiance. 

Cela va devenir un rituel. Comme ce fût le cas contre Limoges Mattéo Duchemin aura régaler le public avec un formidable kung-fu ailier-ailier. S’il est le dernier à être entré sur le terrain, il n’aura mis que quelques secondes à se signaler et finira lui-aussi la partie avec un intéressant 2/2 de son coin gauche. 

 

LA STAT : 

1 - C’est la première fois cette saison en championnat que les Istréens sont sanctionnés d’une disqualification, qui plus est immédiate. Coupable d’une faute sur Corentin Boe non maitrisée, Nuno Goncalves aura vu rouge … puis bleu, les arbitres décidant d’écrire un rapport sur l’incident obligeant notre arrière portugais à passer prochainement en commission de discipline. Nuno n’aura donc passé que 18 minutes sur le terrain et aura assisté, des tribunes au succès des siens. 

 

LA REACTION D’APRES-MATCH NIELS PERRONNEAU (AU MICRO DE MARITIMA)

« On a eu un premier quart d’heure compliqué mais ce sont surtout à cause des occasions manquées. Le carton rouge nous a peut-être remobilisé. C’est vrai que sur leur attaque à sept on a été un peu timoré au début mais dès que l’on a remis de l‘activité on a pu récupérer des ballons et marquer dans le but vide. Lorsque l’on a fait le trou on les a senti un peu démoralisé. On a su répondre à leur intensité du début de deuxième mi-temps alors qu’ils sont revenus avec de meilleures intentions ». 

Plus de réaction sur le site Maritima >> http://www.maritima.info/sports/handball/actualites/istres/9422/istres-domine-st-marcel-vernon-et-de-16-.html 

 

STATISTQUES : 

ISTRES : Kankaras (4/7) ; Perronneau (1/1) ; Boschi (5/12) ; Crepain (1/2) ; Goncalves (1/2) ; Grosas (2/3 dt 2/3 pen) ; Massot-Pellet (2/5 dt 1/2 pen) ; Daoud (4/6) ; Brun ; Bello (2/2) ; Limousin (3/3 dt 2/2 pen) ; Duchemin (2/2) ; Pinchot (2/2) ; Gerin

Cappelle (8 arrêts / 21 tirs - dt 0/2 pen - 38,1%) ; Harbaoui (5 arrêts / 13 tirs - dt 1/1 pen - 38,5%)

VERNON : Sarr (1/5) ; Boe (5/10 dt 2/3 pen) ; Massard (2/2) ; Clementia (1/2) ; Marrochi ; Dubois (1/4) ; Bulzamini (4/7) ; Mathinier (1/3) ; Pochet ; Poignant ; Slassi (2/2) ; Indjic (1/1) ; Vital (3/3)

Garcia (5 arrêts / 22 tirs - dt 1/3 pen - 22,7%) ; Gauthier (2 arrêts / 14 tirs - dt 0/3 pen) - 14,3%) ; Breton

 

LES AUTRES MATCHS :

VEN 09/03 - 20h : Sélestat / Pontault-Combault

VEN 09/03 - 20h : Chartres / Créteil

VEN 09/03 - 20h15 : Besançon / Dijon

VEN 09/03 - 20h30 : Billère / Nancy

VEN 09/03 - 20h30 : Cherbourg / Caen

VEN 09/03 - 20h30 : Limoges / Nice

 

LE CLASSEMENT :

Grâce à cette victoire Istres prend sept points d’avance sur Dijon et huit sur le duo Pontault-Chartres. De quoi mettre la pression à nos concurrents avant leur match du week-end et pour qui la victoire devient obligatoire sous peine de voir définitivement filer les Istréens. Pour Vernon,

Le classement complet : http://www.lnh.fr/proligue/classement

 

ISTRES / PONTAULT - VENDREDI 23 MARS À 20H30

Le Vendredi 23 mars à 20h30 venez célébrer le retour de vos héros qui auront, le week-end précédent, défendus corps et âmes nos couleurs au Final Four de la Coupe de la Ligue. Et c’est un gros match qui vous attend à la Halle Polyvalente. Istres reçoit Pontault-Combault et pourrait définitivement écarter l’un des ses principaux concurrents à la course au titre. Alors soyez nombreux pour ce match aidez les Istréens à faire un pas de plus vers leur rêve. 

Réservez d’ores et déjà vos places sur la billetterie en ligne. 

BILLETTERIE : http://billetterie.istreshandball.dspsport.com

Retour aux actus