#PROLIGUE #J22 ISTRES / CHERBOURG : UN TROISIÈME NUL
14/04/2018

Istres ne gagne plus … mais ne perd toujours pas. Face à Cherbourg ce Vendredi les joueurs de Gilles Derot ont eu l’occasion de s’imposer mais se voient obligés de concéder une troisième match nul consécutif 25-25. Si Dijon et Chartres se sont imposés Istres possède cinq points d’avance en tête du classement. Il ne manque que deux victoires pour vivre un rêve éveillé. Ça commence dès la semaine prochaine à la Halle, avec la réception de Chartres pour un match ultra décisif.

 

LE RÉSUMÉ 

Après la trêve internationale bénéfique pour les organismes, Istres débutait la dernière ligne droite du championnat avec la réception de Cherbourg, une seule défaite au compteur en 2018, pour faire un pas de plus vers la montée en Lidl Starligue. 

Le début de match est brouillon. Les deux équipes peinent à se remettre dans le rythme de la compétition et le jeu s’en ressent. Poteaux, mauvaises passes, tirs hors cadre tout le catalogue de la perte de balle est passé en revue et le match a du mal à se lancé. Jordy Jacoby dans la cage normande prend le pas sur les tireurs istréens et après huit minutes de jeu le score est de 2 partout. Pour la première fois Hichem Daoud et Nuno Goncalves permettent aux leurs d’enchaîner les actions positives et donnent deux buts d’avance au leader. Un écart que les Istréens maintiendront jusqu’au quart d’heure de jeu après un nouvel arrêt du portier cherbourgeois (6-6 ; 15e). 

Les Istréens sont toujours autant en échec mais peuvent compter sur une situation adverse pas plus réjouissante pour garder les rennes de la partie et profiter d’une exclusion temporaire adverse pour reprendre leur deux buts d’écart, non sans un peux de réussite (10-8 ; 21e). Mais alors que les Istréens de nouveau en supériorité ont l’occasion de creuser l’écart, un échec au jet de 7 mètres suivi d’une exclusion temporaire immédiate vont rebattre les cartes et permettre à Cherbourg de recoller au score. Istres ne marque plus et il faut attendre une contre-attaque de Daoud dans la dernière minute pour que le onzième but soit inscrit. Mais Romain Guillard juste avant le buzzer remet les deux équipes à égalité à la pause (11-11 ; 30e). 

Au retour des vestiaires on attend un autre visage de nos istréens mais Leonardo Vial Tercariol sort son troisième jet de sept mètres consécutifs et Cherbourg prend pour la première fois les commandes du match. Heureusement Robin Cappelle arrive à la rescousse et ces deux arrêts consécutifs vont relancer la machine violette et Benjamin Massot-Pellet sur penalty permet aux siens de reprendre les devants. Les buts s’enchaine alors et les deux équipes ne se lâchent pas d’une semelle, Cardinal, Guillard et Rosier répondant à Boschi, Massot-Pellet et Bello (16-15 ; 38e).

Une nouvelle contre-attaque de Daoud cumulé à de nouveaux arrêts de Cappelle vont permettre aux Istréens de creuser le premier écart significatif du match grâce à un but plein de rage du jeune Matteo Duchemin (18-15 ; 42e). Pendant près de cinq minutes Robin Cappelle fermera la baraque offrant aux siens la possibilité de porter l’écart à quatre unité. Mais jamais les joueurs de gilles Derot ne parviendront à concrétiser ce ballon pourtant si important. Au contraire les Cherbourgeois vont reprendre confiance et en moins de trois minutes passent un 3 à 0 aux Istréens pour revenir à hauteur à moins de 10 minutes du terme (21-21 ; 51e). 

Robin Cappelle toujours présent dans les moments clés repousse alors la tentative de Bastien Khermouche et Guillaume Crépain avec deux buts consécutifs offre deux buts d’avance aux siens alors qu’il reste un peu plus de 5 minutes (23-21 ; 54e). Mais une exclusion temporaire de Nicolas Boschi va offrir à Cherbourg l’occasion de recoller. Pire encore les Normands imperturbable dans les moments-clés profitent de la situation pour revenir et prendre l’avantage à moins de trois minutes du terme réduisant au silence l’ensemble de la Halle Polyvalente (23-24 ; 57e). Crepain louis Daoud égaliseront dans les dernières minutes et Istres s’offrira une dernière défense à hait risque. La meilleure défense du championnat tient alors sont rang et fait bloc comme jamais pour décrocher un troisième match nul consécutif (25-25 ; 60e). 

 

LES JOUEURS CLÉS : 

Hichem Daoud et Guillaume Crepain, auteurs de cinq buts chacun auront été les pièces maitresses de l’attaque istréenne. Précieux en jeu de transition et dans l’aile gauche, c’est d’ailleurs depuis ce coin de terrain que l’Algérien offrira l’égalisation aux siens en toute fin de partie. Dépositaire du jeu provençale, le demi-centre istréen aura lui, comme à son habitude essayer d’alimenter le secteur intérieur mais surtout par sa percussion et ses prises d’espaces trouvé bons nombres de solutions salvatrices dans les moments-clés. 

Alors que l’on attendait le meilleur buteur du championnat, Youenn Cardinal, c’est un autre jeune joueur qui aura crévé l’écran. Auteur de 7 buts dont les 3 derniers de son équipe dans le money time, Axel Rosier, arrière polyvalent et frère de l’ancien istréen Merlin Rosier aura réalisé un match de haute facture. 

 

LE CHIFFRE : 

2 - C’est le nombre de victoires que les Istréens vont devoir aller décrocher pour s’assurer le titre de champion et la montée en Lidl Starligue. Avec cinq points d’avance à quatre journée de la fin la marge d’erreur est encore appréciable. Mais ne nous y détrompons pas la prochaine journée sera décisive. Une victoire contre Chartres cumulé à une défaite de Dijon à Pontault pourrait suffire à offrir le titre aux Provençaux alors Vendredi prochain tous à la Halle.  

 

LA REACTION D’APRES-MATCH DE BENJAMIN MASSOT-PELLET (AU MICRO DE MARITIMA)

« Malheureusement cela fait trois matchs que l’on limite les dégâts alors que l’on a la possibilité de faire mieux. On a du mal à jouer notre jeu en première mi-temps et on revient mieux après la pause. Quand on prend un peu d’avance on se dit que le plus dur est fait alors qu’au contraire, face à ce genre d’équipe il ne faut jamais rien relâcher. On n’arrive plus à tuer les matchs. Peut-être est-ce lié à une certaine forme de pression de voir la montée arriver. Le point positif c’est que l’on reste invaincu mais on va désormais recevoir des gros calibres et il faudra montrer un tout autre visage. On a l’impression que l’on commence à se mettre la pression alors que l’on doit être serein vu notre situation au classement. On va se parler pour remettre les choses dans l’ordre et il n’y a pas de raison pour que l’on aille pas au bout de cette aventure. » 

 

STATISTQUES : 

ISTRES : Tricaud ; Kankaras (3/3) ; Perronneau (0/2) ; Boschi (4/11) ; Crepain (5/7) ; Goncalves (2/5) ; Grosas (0/1 dt 0/1 pen) ; Massot-Pellet (3/8 dt 3/5 pen) ; Daoud (5/5) ; Bello (2/2) ; Limousin (0/1) ; Duchemin (1/1) ; Pinchot ; Gerin

Cappelle (9 arrêts / 33 tirs - dt 1/4 pen - 27,3%) ; Harbaoui (0 arrêt / 1 tir - dt 0/1 pen - 0,0%)

CHERBOURG : Rosier (7/7) ; Grandjean (2/3) ; Maguy ; Bouclet ; Rechal (1/2) ; Tarrico ; Redei (1/3) ; Hoarau ; Manebard (4/6) ; Cardinal (4/8 dt 2/3 pen) ; Guillard (3/5) ; Khermouche (3/8)

Jacoby (8 arrêts / 26 tirs - dt 0/2 pen - 30,8%) ; Vial Tercariol (7 arrêts / 14 tirs - dt 3/4 pen - 50,0%)

 

LES AUTRES MATCHS :

Chartres / Sélestat : 25-24

Besançon / Nancy : 34-24

Billère / Pontault-Combault : 24-27

Créteil / Nice : 35-30

Dijon / Vernon : 32-26

Limoges / Caen : 23-19

 

LE CLASSEMENT :

Avec ce point perdu Istres voient Dijon et Chartres revenir à cinq points. Il faudra deux victoires aux Istréens pour assurer le titre et la montée directe en Lidl Starligue. Dans la course aux playoffs la défaite de Sélestat relance légèrement Créteil alors que Pontault devrait officialiser leur place rapidement. Dans le bas du classement la course au maintien est toujours aussi indécise. Besançon avec une deuxième victoire consécutive veut toujours y croire alors que Billère reste treizième. Mais les défaites de Caen et Nancy maintiennent l’espoir. Cherbourg gagne un point précieux et souffle un peu.

Le classement complet : http://www.lnh.fr/proligue/classement

 

PROCHAIN MATCH : ISTRES / CHARTRES – VENDREDI 20 AVRIL A 20H30 :

Vendredi 20 Avril à 20h30 c’est le match de l’année à la Halle Polyvalente. Istres reçoit Chartres, son dauphin, pour le compte de la 23e journée de Proligue. Ce match à ne pas perdre qui peut nous ouvrir en grand les portes du paradis. Alors tous à vos agendas. Nous aurons plus que jamais besoin de vous. On vous attend nombreux à la Halle Polyvalente pour mettre le feu et à faire un pas de plus vers la montée directe en Lidl Starligue.

Réservez vos places sur la billetterie en ligne.

BILLETTERIE : http://billetterie.istreshandball.dspsport.com

Retour aux actus