#LIDLSTARLIGUE #J5 CHAMBÉRY / ISTRES : DUR APPRENTISSAGE
04/10/2018

Face au co-leader du championnat, invaincu cette saison, les Istréens ont rapidement volé en éclat pour subir une cinglante défaite 34 à 21 dans le cadre de la 5e journée de Lidl Starligue. Rattrapé par la réalité du meilleur championnat européen les hommes de Gilles Derot ne baisseront pas la tête et comptent bien ouvrir leur compteur victoire dès la semaine prochaine avec la réception de Tremblay. 

 

LE RÉSUMÉ 

Si le souvenir de la victoire en terres chambériennes à la même période l’an passé en Coupe de la Ligue et l’espoir suscité par le résultat à Dunkerque, donnaient l’envie d’y croire à tout le clan istréen, la forme actuelle du co-leader du championnat ramenaient toute l’esquade provençale à un minimum de raison. Comme on dit dans le jargon Chambéry n’est pas l’équipe à prendre du moment. 

D’ailleurs le début de match va rapidement confirmer les états de forme du moment. Les Savoyards porté par le duo ibérique Costoya-Mindegia entrent parfaitement dans leur match au contraire d’Istréens maladroit et imprécis en ce début de rencontre. Les Provençaux gâchent les munitions offertes et Chambery porté par le meilleur buteur du championnat Fahrudin Melic, régale le public du Phare avec son jeu rapide et offensif. Istres est dépassé et se retrouve mené 8 à 3 après 12 minutes obligeant Gilles Derot à poser son premier temps-mort. 

Si Théo Laguillaumie ramène les siens au retour de cette minute de pause, les pertes de balle vont s’enchainer et Chambery, sur contre-attaque, enterrer encore un peu plus des Istréens dépassés. L’ancien provençal Yann Genty dans les cages se rappellent à ses bons souvenirs du côté de l’Etang de Berre et multiplie les parades. Rien ne va plus pour les violets menés 12 à 4 après 18 minutes de jeu. Et si le duo Feuchtmann / Kankaras tente de relancer les Istréens, Chambéry ne baisse par l’intensité et surfe sur sa confiance actuelle pour conserver 6 buts d’avance à la pause (17-11 ; 30e).

Les premières minutes de cette deuxième mi-temps allaient être décisives. Et quand Mehdi Harbaoui réalise d’entrée son premier arrêt et que dans la continuité Junior Tuzolana réduit l’écart, on se dit que peut-être les mouches ont changé d’âne. Malheureusement cette embellie ne sera que de courte durée. La défense chambérienne provoque trop de pertes de balle et Yann Genty s’occupe du reste quand les Istréens se procurent une occasion de tir. Rapidement les Provençaux coulent et ne trouvent pas la force de revenir. L’écart se creuse sous l’impulsion de Melic, Paturel et Traore qui exploitent à merveille le jeu rapide mis en place par Erick Mathé. Menés 27 à 15 après trois quarts d’heure de jeu les Istréens font grises mines et n’espèrent plus qu’une chose, sauver la face. 

Istres profite alors du relâchement chambérien pour passer un 4 à 0 et reonner au score des proportions acceptables. Mais le coach savoyard ne l'entend pas de cette oreille et remet tout de suite les siens. L'effet est immédiat. Au 4 à 0 Istréens les Chambériens répondent par la même série sous l'impulsion de sa jeune garde mené par l'international junior Clément Damiani. La fin de match est débridé et les imprécisions s'enchaînent. Istres encaisse le 34e et dernier but de la rencontre pour finalemement s'incliner lourdement 34 à 21. 

 

LA REACTION D’APRES-MATCH DE THÉO LAGUILLAUMIE

« C’est un match où l’on a réussi à exister à aucun moment. Je crois que l’on a manqué de caractère. On a subit en attaque comme en défense sans réussir à trouver de réaction. Après il faut aussi être réaliste. On est tombé sur une équipe en pleine confiance et pleine de qualités. C’est dommage parce que ce groupe a prouvé par le passé qu’il pouvait avoir du caractère. C’est pour ça que je n’ai pas de doute concernant le fait que l’on puisse avoir une réaction franche contre Tremblay même si Tremblay réalise lui aussi un gros début de saison. Le groupe a pris un coup sur la tête. On est tous déçu par ce début de saison mais il est encore temps de lancer notre championnat, qui plus est à domicile devant notre public. »

 

STATISTIQUES : 

CHAMBERY : Traore (4/4) ; Damiani (2/2) ; Leger ; Babarskas (1/2) ; Briffe (4/5) ; Brouzet ; Marescot (3/5) ; Paturel (2/2) ; Minel (3/5) ; Costoya (3/7) ; Melic (7/7 dt 1/1 pen) ; Mindegia (4/4) ; Anquetil (0/4 dt 0/1 pen)

Genty (11 arrêts / 28 tirs - dt 0/2 pen - 39,3%) ; Meyer (3 arrêts / 7 tirs - dt 0/1 pen - 42,9%)

ISTRES : Tricaud (1/2) ; Feuchtmann (6/6 dt 3/3 pen) ; Kankaras (3/3) ; Ruiz (1/2) ; Boschi (0/4) ; Capella (0/2) ; Crepain (1/4) ; Stojanovic (1/6) ; Tuzolana (2/2) ; Grosas ; Pinchot ; Laguillaumie (3/6) ; Guillaume ; Limousin (2/5) ;

Cappelle (2 arrêts / 18 tirs - 11,1%) ; Harbaoui (7 arrêts / 24 tirs - dt 1/2 pen - 29,2%)

 

LES AUTRES RÉSULTATS :

 

LE CLASSEMENT : (pour voir le classement complet cliquez sur l’image ci-dessous)

 

PROCHAIN RDV : RÉSERVEZ VOS PLACES POUR LES RECEPTIONS DE TREMBLAY ET NANTES EN CLIQUANT SUR L’IMAGE CI-DESSOUS.

Retour aux actus