#LIDLSTARLIGUE, L'avant match avec Guillaume CREPAIN
01/10/2019


Après une défaite en championnat mercredi dernier, les joueurs istréens ont réussi à inverser la tendance pour repartir de plus belle, en battant le voisin Aixois samedi dernier dans le cadre de la Coupe de la Ligue.
 

Les hommes de Gilles DEROT vont donc enchainer avec un troisième match en une semaine, ce mercredi 02 octobre à 20h30 face au club de Créteil. Face à qui les istréens auront besoin de leur 8ème homme, pour venir encourager l'équipe c'est ICI

 Le club francilien, qui nous arrive cette saison de Proligue, a comme ambition de se maintenir au sein de l'élite du Handball français, la LidlStarligue. Cela en fait donc un concurrent  direct dans la course au maintien qui nous anime. Istres Provence Handball effectue certes un début de saison plus qu'intéressant avec deux victoires pour deux défaites, et une 7ème place au classement, mais il faudra se méfier des Cristoliens qui aiment se déplacer comme en atteste leur victoire lors du déplacement à Nîmes, équipe européenne.
 

L'enjeu de ce match est donc capital afin de rester sur une bonne dynamique avant de se déplacer chez un autre concurrent direct, Chartres!

Le demi-centre istréen, Guillaume CREPAIN, nous en dit un peu plus sur la semaine qui vient de s'écouler et les enjeux de la rencontre de demain:

Guillaume,  comment l'équipe a montré deux visages aussi différents entre la rencontre de championnat à Aix mercredi dernier, et le match de Coupe de la Ligue samedi, toujours face au voisin Aixois?

Guillaume CREPAIN: " Quand on est sportif de haut niveau on sait que cela peut arriver de passer à coté d'un match dans une saison, voir deux matchs, il y en a généralement un dans la phase aller et un dans la phase retour. Tout ce qu'on ne devait pas faire, on l'a fait contre Aix mercredi, donc j'espère qu'on a mangé notre pain noir sur ce match. Ensuite il faut relativiser notre victoire contre Aix en Coupe de la Ligue, parce qu'on a, certes, bien joué, mais il y avait pas mal de joueurs qui manquaient d'investissement du coté d'Aix. On sait qu'ils ont la Coupe d'Europe et des objectifs plus importants, donc oui on a gagné, oui on a bien joué, mais c'était pas non plus la même équipe d'Aix. Sur ce match qu'on gagne ou qu'on perde, cela passait au second plan, on a repris confiance indivduellement et collectivement sur le match de Coupe de la Ligue et on a directement basculé sur le match de Creteil qui est déjà un match important.

 Ce match peut être considéré comme déjà capital? Tant par rapport au début de saison que par rapport à l'enchainement avec Chartes après Créteil, deux équipes que tu mets au même niveau comme concurrents direct pour le maintien?

Guillaume CREPAIN: "Oui on peut dire que c'est l'un des premiers matchs décisifs de la saison. Bien sûr qu'on les considère comme des concurrents directs. Il s'agit de deux promus, nous on sait qu'on a pas une marge de manoeuvre très élevé, c'est deux équipes qui se valent, cela va se jouer à rien si ce n'est à l'équipe qui aura le plus envie de gagner et l'envie de se maintenir, et on fera les comptes à la fin."

Que penses tu et que pense le groupe de cette équipe de Créteil?

Guillaume CREPAIN:" Moi qui suis issu de la banlieue parisienne je connais pas mal de joueurs, j'ai joué avec, j'ai passé pas mal de temps avec certains à titre privé. Je sais que c'est des joueurs qui ont faim. Parce qu'ils ont passé pas mal de temps en Proligue, et de retrouver la Starligue, je pense qu'ils sont extrêmement motivés. Nous on sait que c'est du 50/50 au niveau des effectifs, mais à domicile on se doit de gagner."

Créteil est une équipe qui se déplace plutôt bien, on a vu leur match face à Nimes notamment:

"Oui on l'a vu, on a vu qu'ils sont capables de faire de grosses performances. Alors on sait qu'on est capable de gagner et de perdre contre tout le monde. Aujourd'hui on prend personne de haut parce que y a pas à le faire, on a rien montré, on a rien prouvé, à nous de gagner dans l'humilité pendant toute la saison."

Tu considères qu'avant la récpétion de Montpellier le 16 octobre, il y a deux matchs importants?

Guillaume CREPAIN: "Montpellier on y pense pas du tout pour l'instant, on joue pas dans la même cours, même si on a les moyens de faire quelque chose contre eux. Après c'est clair que si on a une ou deux victoires d'ici là on fera le plein de confiance mais aujourd'hui nos deux objectifs sont Créteil et ensuite Chartres."

A titre plus personnel tu réalises un bon début de saison,tu as changé des choses dans ta manières d'appréhender les matchs ou peut être un nouveau rôle dans le groupe?

Guillaume CREPAIN: " Je dirais un début de saison correcte, convenable.Je sais que l'année dernière les entraineurs en ont voulu à certains cadres de pas se dire les choses. En tant que vice-capitaine, j'ai décidé cette année qu'il fallait se dire les choses. Au moins à la fin de l'année je pourrai me regarder dans une glace sans rien avoir à me reprocher. J'ai pas envie d'avoir de nouveau ce reproche des entraineurs, et après plus les années avancent plus je prends du plaisir. Il faut prendre conscience de la chance que l'on a d'être handballeur professionnel, aujourd'hui je suis content d'aller à l'entrainement chaque jour, d'autant plus quand on gagne. On sait qu'on va avoir des moments difficiles cette saison, donc là j'en profite car c'est sur qu'il y aura des matins où se sera plus compliqué de venir s'entrainer après les défaites. Il faut absolument garder cette dynamique et j'essaye de garder le groupe vraiment éveillé. A titre personnel j'essaye de me mettre dans les meilleurs dispositions pour aider l'équipe, parce que je suis le demi-centre, un des leaders de l'équipe, donc il faut que je donne l'exemple pour qu'un maximum de joueurs suivent. J'espère que si un jour je suis moins bien, parce que cela arrive de passer à coté de certains matchs, il y en aura d'autres prêts à prendre le relais."

 

Retour aux actus